• la petite fille triste 


    Elle était la assise sur le parvis glacé de l’église enfouie dans un vieux gilet qui ne lui couvrait le corps qu’a moitié
    tout petit bout de femme encore enfant elle me suivait de son regard troublant Je ne pouvais détacher mes yeux des siens
    j’avais froid je grelottais alors que la neige s’était mise à tomber
    d’un pas résolu je decidais d'aller vers elle elle eut un mouvement de frayeur j’avançais ma main Tout près de la sienne pour la réconforter et lui faire comprendre que je ne lui voulais pas de mal
    Qui était- elle petite fille perdue sans personne pour la protéger?
    espérant récolter quelques pièces pour manger
    c’était dimanche la sortie de la messe mais tous les gens se pressaient de rentrer chez eux
    Ils ne la voyaient même pas et puis qu’elle aille au diable!! pensaient ceux qui la regardaient Non je ne pouvais pas la laisser la je m’assis a ses cotés et lui mis mon manteau sur ses frêles épaules
    Elle tourna son visage vers moi et des ses magnifiques yeux bleus coulaient de grosses larmes Je lui pris la main et je décidais de l’emmener
    elle me suivit sans trop savoir pourquoi j’imagine
    Pauvre sans famille, combien d’enfants comme elle seuls et sans abri je regardais les gens et j’eus honte oui honte
    pour tout ceux qui ignorent que la misère est partout sur la terre
    Je la fis boire un potage bien chaud et près de la cheminée dans le vieux salon lentement elle s’endormit son visage reposé et les larmes séchées vivie
    Image associée
     

    6 commentaires
  • la tristesse


    Ces larmes si longtemps refoulées
    quand elles se mettent a vous inonder le visage C’est tout le corps et le cœur qui pleurent
    Larmes de joie ou de bonheur larmes de peur
    Tristesse de l’âme tristesse du cœur Pour quoi pleurer
    Pleurer quand une nouvelle vie apparaît ou quand une autre disparaît Pleurer de la souffrance d’un être cher
    je pleure toujours en secret pour ne pas les ennuyer ennuyer ceux que j’aime des tous mes regrets de mes doutes ne pas les faire pleurer
    et pourtant comme j’aimerais en parler parler de tout ce que je ne peux dire de tout ce qui me fait souffrir 
    demain dans un mois ou dans un an ou quand peut-importe a mon tour je m’en irais es ce que les larmes ne coulent plus ailleurs ? ?
    ce que je sais c’est que tout ce temps que j’ai perdu on ne me le rendras plus

    vivie

    Résultat de recherche d'images pour "belles images de tristesse" 

     


    2 commentaires
  •  

     

    la promenade en forêt

    je m'ennuie aujourd'hui

    tiens il fait beau dehors!!! si j'allais faire un petit tour en forêt

    aller oui j'y vais je vais me chausser correctement

    et me voila partie

    finalement ça fait du bien j'entends la cascade et le chant des oiseaux le soleil filtre à travers les arbres et me réchauffe le visage

    quel bonheur!!!!!!!

    je me mets à marcher près de la riviere et jes sens quelque chose me froler le visage je me secoue les cheveux mais

    je ressens toujours cette petite gene

    tiens je vais faire une petite pose et je m'assois un peu sur l'herbe fraiche et moelleuse

    vivie !!! vivie!!! mais qui m'appelle???

    je suis la regarde sur ton épaule je t'ai un peu ennuyée je m'en excuse

    alors je la vois elle volette devant mon visage c'est une petite elfe des forêts

    magnifique ses longs cheveux deroulès en boucles ondulent legerement

    ses ailes translucides sont d'une couleur que je ne peux décrire

    elle chante et me fais rire et délicatement se pose sur ma main

    je suis toute émue

    veux tu devenit mon amie me demande t-elle ses grands yeux bleus attendant ma réponse

    mais bien sur petite elfe tu seras mon amie je le veux

    mais comment t'appelles tu??

    tu peux  m' appeler sarha

    ohhhh merci sarha nous sommes amies je suis très heureuse

    mais je dois retourner chez moi

    viens me voir je serais toujours la pour toi

    et elle me dépose un baiser sur le front

    je me sens bien!!!!

    vivie

    Résultat de recherche d'images pour "belles images de fèes et elfes" 


    votre commentaire
  • voyage avec les cygnes

    Mon dieu qu es ces ce que je vois sur la rivière  bleue

    Deux cygnes ils sont si grands si beaux comment se fait t-il qu’ils soit ici

    Je crois que c’est un magnifique couple

     ils nagent l’un près de l’autre ne se quittant pas des yeux

     leurs plumes sont de toute beauté banches bleutées toute soyeuses

     ils avancent doucement
    Sans se soucier de ce qu’il se passe derrière eux en fait ils s’aiment

    Ils ne  se sont pas aperçus de ma présence !!!

    vivie vivie!!!

    Oui je suis la !!!
    Viens nous voir
    Je ne voulais pas vous déranger vous êtes si beaux tous les deux

    Mais comment me connaissez vous ?

    C’est la première fois que je vous rencontre !!Mais sache vivie que tout le monde te connais tout le monde t’aime

    Je m’approche de la rive et je peux les caresser doucement

    C’est un régal

      allez vivie monte sur mon dos mes propose l’un d’eux

    Mais ou voulez vous m’emmener

    Ne pose pas de questions tu seras émerveillée de ce que tu verras

    Oui je veux bien

    Je monte sur le dos du plus grand et bizarrement je n’aie pas peur

    Il m’emmène sur la rivière et sa compagne nous suit

    Une pluie de d’étoiles s’abat sur nous et pourtant nous sommes en plein jour

    Les arbres se penchent sur notre passage comme pour nous saluer

     tandis que les roses se secouent pour nous inonder de pétales qui embaument toute la rivière

    L’eau devient d’un vert très pâle puis d’un rouge carmin

     et ensuite d’un bleu de Prusse une vraie palette de couleurs

    Mais oupssssssssss une cascade j’ai peur mes amis !!!

    Ne crains rien vivie

    Et sans que j’aie eu le temps de dire ouf !!!Ils déploient leurs ailes

     et se mettent à voler si haut de plus en plus haut

    c’est tellement beau je me sens si bien et je n’aie plus peur


    Et puis la cascade passée se remettent à nager doucement  quel beau voyage !!!

    Comme je me sens bien j’avais tout oublié

    Voila vivie tu es à nouveau chez toi

    Merci mes amours pour ce sublime moment
    Es ce que j’ai rêvé peut-être

    Non  c’était vrai je le sais

    j’ai dans les cheveux un souvenir de ce voyage

    quelques pétales de roses se sont accrochés à ma chevelure

     délicatement je les détache

    je vais les mettre de coté précieusement

    pour ne jamais oublier que les rêves se réalisent parfois
    vivie

    Image associée


    votre commentaire
  • la clé du rire
    j'ai perdu la clé qui faisait rire
    le jour ou je t'ai vu mourir
    comment pouvoir t'oublier il y a tellement de choses qui me rappellent à toi
    je ne voulais pas te laisser partir
    mais le temps était venu le temps ou tu ne devais plus souffrir
    je t'ai pris dans mes bras je t'ai caressé tant de fois
    mais ce jour la je savais que c'était la dernière fois
    je ne peux décrire la souffrance de ton départ
    la tristesse que j'éprouve encore
    tu était mon petit chat ma consolation mon ami
    et il ne me reste de toi
    quelques jolies photos et la petite boite ou tu repose en paix
    chez toi
     

    la clé du rire

    je t'aime mon pouchy d'amour
    quinze années d'amour ne s'oublient pas
    même pour un petit chat
    tu resteras à jamais dans mon cœur
    je t'aime!!!!!


    votre commentaire
  • c'est demain le printemps

    mais la chaleur à la maison par le biais du poêle est

     douce

    douce à mon corps et mon cœur

    j'attends avec impatience les doux rayons du soleil qui hélas ne pointerons pas leurs nez maintenant

     

    je n'oublie pas les dictons noël au balcon pâques aux tisons 

    avril ne te découvre pas d'un fil 

    mai mets ce qu'il te plait

    mais ça ce n'est pas toujours vrai

    je me souviens de mois de mai très frais

    et de moi d'octobre aux terrasses d'un café

    les saisons sont folles

     

    la terre tourne à l'envers???

    je me pose la question 

    avant tout était normal 

    l'hiver en hiver et l'été en été

     

    mais bon à qui la faute qui est allé déranger notre univers

    pourquoi il flotte tant de cochonneries dans notre espace

    allez donc voir ces messieurs qui se disent président et qui dirigent (mal) notre monde

     

    laisser donc le clei et la terre en paix et nous vivrons nous aussi en paix et sereins

     

     

    pensez donc à nos enfants et nos petits enfants

     

    laissez leur la chance de vivre vieux

    vivie

    Image associée

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique