• voyage avec les cygnes

    voyage avec les cygnes

    Mon dieu qu es ces ce que je vois sur la rivière  bleue

    Deux cygnes ils sont si grands si beaux comment se fait t-il qu’ils soit ici

    Je crois que c’est un magnifique couple

     ils nagent l’un près de l’autre ne se quittant pas des yeux

     leurs plumes sont de toute beauté banches bleutées toute soyeuses

     ils avancent doucement
    Sans se soucier de ce qu’il se passe derrière eux en fait ils s’aiment

    Ils ne  se sont pas aperçus de ma présence !!!

    vivie vivie!!!

    Oui je suis la !!!
    Viens nous voir
    Je ne voulais pas vous déranger vous êtes si beaux tous les deux

    Mais comment me connaissez vous ?

    C’est la première fois que je vous rencontre !!Mais sache vivie que tout le monde te connais tout le monde t’aime

    Je m’approche de la rive et je peux les caresser doucement

    C’est un régal

      allez vivie monte sur mon dos mes propose l’un d’eux

    Mais ou voulez vous m’emmener

    Ne pose pas de questions tu seras émerveillée de ce que tu verras

    Oui je veux bien

    Je monte sur le dos du plus grand et bizarrement je n’aie pas peur

    Il m’emmène sur la rivière et sa compagne nous suit

    Une pluie de d’étoiles s’abat sur nous et pourtant nous sommes en plein jour

    Les arbres se penchent sur notre passage comme pour nous saluer

     tandis que les roses se secouent pour nous inonder de pétales qui embaument toute la rivière

    L’eau devient d’un vert très pâle puis d’un rouge carmin

     et ensuite d’un bleu de Prusse une vraie palette de couleurs

    Mais oupssssssssss une cascade j’ai peur mes amis !!!

    Ne crains rien vivie

    Et sans que j’aie eu le temps de dire ouf !!!Ils déploient leurs ailes

     et se mettent à voler si haut de plus en plus haut

    c’est tellement beau je me sens si bien et je n’aie plus peur


    Et puis la cascade passée se remettent à nager doucement  quel beau voyage !!!

    Comme je me sens bien j’avais tout oublié

    Voila vivie tu es à nouveau chez toi

    Merci mes amours pour ce sublime moment
    Es ce que j’ai rêvé peut-être

    Non  c’était vrai je le sais

    j’ai dans les cheveux un souvenir de ce voyage

    quelques pétales de roses se sont accrochés à ma chevelure

     délicatement je les détache

    je vais les mettre de coté précieusement

    pour ne jamais oublier que les rêves se réalisent parfois
    vivie

    Image associée

    « la promenade en forêtla clé du rire »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :